Montel Logo

    Sélectionnez votre langue préférée:

  • * L'édition turque de Montel-Foreks nécessite un accès ou un abonnement d'essai séparé.

Clair

Technical maintainance

Montel Online is currently unavailable due to technical maintenance.

EDF prévient de baisses de charge à cause de la chaleur

ElectricitéRemit

13 Jul 2022 15:33

Photo Philippe Clement, Shutterstock.com

Photo Philippe Clement, Shutterstock.com

Paris

Paris

13 Jul 2022 15:33

(Montel) EDF a prévenu mercredi qu'elle pourrait réduire la production de ses centrales nucléaires de Golfech (2,620 MW), Blayais (3,640 MW) et Bugey (3,580 MW) à cause des températures élevées de la Garonne, de la Gironde et du Rhône.

La France connaît une canicule avec des températures atteignant les 40°C.

EDF réduira la production de Golfech (sud-ouest) à 300 MW jeudi pendant 24 heures en raison des températures élevées de la Garonne.

Seul Golfech 2 (1 310 MW) est actuellement en service, tandis que Golfech 1 (1 310 MW) est en maintenance jusqu'au 18 février.

L'électricien prévoit également de diminuer la puissance à Bugey, sur les bords du Rhône, à partir de dimanche. Il maintiendra une « production minimale d'au moins 1 800 MW », selon les données de Remit.

Bugey 2 (910 MW) et 5 (880 MW) sont actuellement en service, alors que Bugey 3 (910 MW) redémarrera le 14 août et Bugey 4 (880 MW) le 30 septembre.

Au bord du Rhône également, EDF pourrait réduire la puissance de St Alban (2 670 GW) à partir du 21 juillet, a-t-il annoncé. Le réacteur numéro deux étant en arrêt jusqu'au 19 octobre, la capacité de St Alban 1 (1 335 MW) pourrait être coupée de 35 MW maximum.

Sur la Gironde, EDF pourrait baisser la production de la centrale du Blayais à partir de mardi, en la faisant toutefois tourner à « au moins 1 800 MW », selon les données publiées mercredi.

Seuls Blayais 2 et 4 (910 MW chacun) sont actuellement connectés au réseau électrique.

EDF a arrêté Blayais 1 jusqu'en janvier pour une maintenance planifiée et Blayais 3 doit redémarrer le 31 juillet.

L’électricien public est souvent contraint de réduire la production d'électricité de ces centrales nucléaires en été et en automne car elles utilisent l'eau des fleuves pour leur refroidissement mais ne sont pas autorisées à le faire si l'eau devient trop chaude ou si les débits sont trop faibles.

La France affronte une vague de chaleur jusqu'à lundi, avec des températures allant jusqu'à 40°C dans le sud, selon Météo France.

Les prévisionnistes du groupe s'attendent à des conditions plus chaudes et plus sèches que d'habitude jusqu'à la fin du mois de septembre, en particulier dans le sud qui connaît une grave sécheresse depuis quelques mois.

EDF a perdu 3 TWh de production nucléaire en 2020 en raison de la chaleur et de la sécheresse, selon la société de données climatiques Callendar.

Share this article on:

URL copied!

English newswire snapshot

Montel utilise des cookies pour améliorer ce site Web. En continuant à utiliser notre site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus sur les cookies et notre politique de confidentialité.