Montel Logo

    Sélectionnez votre langue préférée:

  • * L'édition turque de Montel-Foreks nécessite un accès ou un abonnement d'essai séparé.

Clair

TECHNICAL DIFFICULTIES

Login to Montel Online is currently not available. We apologize for the inconvenience and are working to solve the problem.

L’exploitant chinois CGN arrête le réacteur Taishan 1

Electricité

30 Jul 2021 15:03

London

30 Jul 2021 15:03

(Montel) L’exploitant chinois CGN a pris des mesures à arrêter son réacteur nucléaire EPR Taishan 1 (1,75 GW), un mois et demi après l’annonce d’une fuite de gaz radioactifs dans le circuit primaire, a-t-il fait savoir vendredi.

Cette annonce survient après qu’EDF – qui détient une participation de 30% dans Taishan 1 – a déclaré la semaine dernière que le réacteur aurait été arrêté si l’incident s’était produit en France en raison du « sérieux » de la situation.

CGN a commencé à évacuer le réacteur conformément aux règles de sécurité, après communication entre le personnel technique chinois et français, a-t-il précisé, affirmant que le réacteur était sûr.

L'entreprise n'a pas précisé combien de temps le réacteur serait hors service.
 
L’objectif est de trouver la cause des dommages affectant le combustible et de remplacer le combustible endommagé, a-t-elle ajouté.

Des gaines combustible inétanches, détectées en octobre de l’an dernier, ont conduit à une concentration anormale de gaz radioactifs dans le circuit primaire de l’unité, ce qui a été annoncé à la mi-juin par l’électricien public français.

Contacté par Montel, EDF n’était pas immédiatement disponible pour commenter.

De son côté, l’organisation environnementale Greenpeace a salué cette décision, appelant toutefois les autorités de sûreté en France, en Finlande et au Royaume-Uni à enquêter sur les causes.

« Alors que trois autres EPR sont en construction en Europe, un examen complet et transparent des dysfonctionnements de l’EPR de Taishan doit être mené », a dit Yannick Rousselet, chargé de campagne, cité dans un communiqué.

Ces EPR se trouvent en Finlande, à Olkiluoto, au Royaume-Uni, dans le Somerset (sud-ouest), et en France, à Flamanville (Manche).

Située dans la province de Guangdong, Taishan 1 a été le premier réacteur pressurisé européen (EPR) a être mis en service en 2018.

En France, EDF examine actuellement avec l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) les problèmes de corrosion et d’étanchéité des gaines combustible de ses réacteurs Chooz 2, Civaux 2 (1,5 GW chacun) et Cattenom 3 (1,3 GW).

Share this article on:

URL copied!

English newswire snapshot

Montel utilise des cookies pour améliorer ce site Web. En continuant à utiliser notre site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus sur les cookies et notre politique de confidentialité.