Montel Logo

    Sélectionnez votre langue préférée:

  • * L'édition turque de Montel-Foreks nécessite un accès ou un abonnement d'essai séparé.

Clair

TECHNICAL DIFFICULTIES

Login to Montel Online is currently not available. We apologize for the inconvenience and are working to solve the problem.

EDF examine les tubes du combustible à Chooz, Civaux (6 GW)

Electricité

25 May 2021 09:38

Photo : Shutterstock.com

Photo : Shutterstock.com

London

25 May 2021 09:38

(Montel) Une investigation est en cours aux centrales nucléaires de Chooz et Civaux (6 GW) suite à la découverte de corrosion sur les gaines du combustible, afin d’éviter toute fuite radioactive, ont annoncé EDF et l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

La capacité de chacune des centrales pourrait diminuer « de quelques pourcents dans les semaines ou les mois à venir en fonction du résultat d’une instruction en cours », a fait savoir EDF, sans donner plus de détails.

A Chooz 2 (1.5 GW) ,« EDF a détecté (…) des matériaux en suspension autour du combustible », a précisé une porte-parole de l’ASN. Elle a confirmé que ce phénomène était dû à de la corrosion des tubes en zirconium contenant les pastilles d’uranium du combustible, comme indiqué par un représentant de la CGT sur le site la semaine dernière. 

« Le zirconium, le métal qui constitue ces gaines, s’effrite et tombe dans la cuve », a révélé le syndicaliste.
 
Selon la porte-parole de l'ASN, « le risque potentiel de ce phénomène en exploitation est un risque de fuite des crayons [combustible] affectés ».
 
Une porte-parole d’EDF, évoquant de « traces blanchâtres sur certains assemblages de combustible », à Chooz 2, a déclaré qu’un problème similaire avait été observé sur « un assemblage de Civaux 2 (1.5 GW) ». « L’intégrité des gaines de combustible n’est pas remise en cause », a-t-elle affirmé.
 
Les tubes, ou gaines, du combustible sont regroupés en assemblages constituant le cœur du réacteur. Un seul réacteur de la centrale de Civaux compte 205 assemblages, par exemple.
 
EDF a ainsi entamé des expertises techniques afin de déterminer « la nature et l’origine des traces observées ». Seules les centrales de Chooz et Civaux, comptant les quatre uniques paliers N4 (1,5 GW) du parc, seraient affectées, selon l’électricien.
 
« Comme pour chaque anomalie, il est nécessaire d’investiguer si elle est susceptible d’affecter d’autres réacteurs du même type », a dit la porte-parole de l’ASN, ajoutant qu’il était vraisemblable que les mesures prises pour éliminer ce phénomène « soient étendues à d’autres réacteurs »
 
Selon la FNME-CGT, « un problème de fabrication des gaines » pourrait être en cause. 

Grappes de commande

Chooz 2 et Civaux 2 sont hors service jusqu’au 31 août et 30 juin, leurs arrêts pour maintenance ayant été prolongés dernièrement de deux mois et de trois semaines, respectivement. Jusqu’à cette échéance, seule la production de Chooz 1 (1.5 GW) et Civaux 1 (1.5 GW) pourrait donc être affectée.
 
À la mi-mai, Civaux 1 a connu un arrêt de courte durée, afin de réaliser des essais de manœuvrabilité des grappes de commande. Environ un tiers des assemblages combustibles du cœur du réacteur sont équipés de grappes de commande, qui servent principalement à adapter la puissance de la tranche.
 
EDF n’a pas souhaité dire si ces tests avaient un quelconque lien avec les anomalies repérées sur les assemblages combustible.

Share this article on:

URL copied!

English newswire snapshot

Montel News utilise des cookies pour améliorer ce site Web. En continuant à utiliser notre site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus sur les cookies et notre politique de confidentialité.