Montel Logo

    Sélectionnez votre langue préférée:

  • * L'édition turque de Montel-Foreks nécessite un accès ou un abonnement d'essai séparé.

Clair

TECHNICAL DIFFICULTIES

Login to Montel Online is currently not available. We apologize for the inconvenience and are working to solve the problem.

Engie déprécie ses actifs nucléaires belges de EUR 2,9mds

Electricité

26 Feb 2021 09:09

Photo : La centrale nucléaire de Doel, en Belgique. Shutterstock.com

Photo : La centrale nucléaire de Doel, en Belgique. Shutterstock.com

London

26 Feb 2021 09:09

(Montel) Engie a déprécié ses actifs nucléaires belges de EUR 2,9 milliards en raison de la fermeture prévue de ses réacteurs belges d'ici fin 2025 et enregistré une perte d'exploitation de EUR 1,1 md pour 2020.  

L’énergéticien français a déclaré vendredi qu'il avait décidé d'arrêter « tous les travaux de préparation qui permettraient de prolonger de 20 ans deux unités [Doel 4 et Tihange 3] au-delà de 2025 car il semble peu probable que cette prolongation puisse avoir lieu, compte tenu des contraintes techniques et réglementaires. »

En 2003, la Belgique a décidé de fermer définitivement son parc nucléaire de 6 GW d'ici fin 2025, le premier réacteur devant fermer l'année prochaine. La filiale belge d'Engie, Electrabel, exploite les sept réacteurs nucléaires du pays.

Engie avait demandé l'autorisation du gouvernement pour prolonger jusqu'en 2045 la durée de vie de ses unités nucléaires les plus récentes, Doel 4 (1 GW) et Tihange 3 (1 GW). 

L'année dernière, le gouvernement belge a déclaré qu'il déciderait en novembre prochain si un « scénario d'urgence » permettrait de maintenir en service 2 GW de puissance nucléaire après 2025. Mais de récentes discussions entre le gouvernement et Engie ont conclu que « les Belges n'étaient pas prêts » à autoriser des extensions, selon une source au sein du groupe.

L’entreprise a également annoncé un bénéfice global avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (Ebitda) de EUR 9,3 milliards, contre EUR 10,4mds en 2019.

Engie a par ailleurs annoncé que sa production totale d'énergie nucléaire avait diminué de 5,2 TWh en glissement annuel, atteignant 36,5 TWh en raison d’opérations de maintenance à long terme sur ses unités belges Doel 1, Doel 2 (445 MW chacune) et Tihange 1 (962 MW).

 

Share this article on:

URL copied!

English newswire snapshot

Montel utilise des cookies pour améliorer ce site Web. En continuant à utiliser notre site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus sur les cookies et notre politique de confidentialité.