Montel Logo

    Sélectionnez votre langue préférée:

  • * L'édition turque de Montel-Foreks nécessite un accès ou un abonnement d'essai séparé.

Clair

TECHNICAL DIFFICULTIES

Login to Montel Online is currently not available. We apologize for the inconvenience and are working to solve the problem.

EDF a réparé les diesels de dix autres réacteurs nucléaires

Electricité

29 Dec 2020 10:12

Paris

29 Dec 2020 10:12

(Montel) EDF a réparé des défauts de résistance au séisme découverts sur les générateurs diesel de secours de dix réacteurs nucléaires supplémentaires (11,7 GW), a annoncé l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

« L’ensemble des défauts constatés a fait l’objet de réparations par EDF, ou (…) d’une surveillance renforcée jusqu’au prochain arrêt du réacteur, au cours duquel [les éléments défectueux] seront remplacés », a fait savoir le gendarme de l’atome dans un communiqué.

Cela porte à 37 le nombre de diesels de secours défectueux qu'EDF a découverts depuis février 2019, lorsque l'ASN lui a ordonné de contrôler la résistance de ces générateurs aux secousses sismiques sur les 58 réacteurs du parc nucléaire.

« Quelques contrôles restent à réaliser sur la deuxième voie électrique redondante de certains réacteurs, le dernier étant prévu début 2022 », a précisé à Montel une porte-parole de l’ASN, sans fournir plus de détails.

Le 14 décembre, EDF a déclaré des événements classés niveau 2 sur 7 sur l'échelle internationale des événements nucléaires (INES) pour les diesels de Cruas 3 (915 MW), Cattenom 2 (1 300 MW), Paluel 2 (1 330 MW), Penly 1 (1 330 MW) et St Alban 1 (1 335 MW), a détaillé l'ASN.

L’électricien public a également déclaré des événements de niveau 1 pour Blayais 2 et 3 (910 MW chacun), Dampierre 2 (890 MW), Nogent 2 (1 310 MW) et Chooz 1 (1 500 MW).

En avril, EDF avait annoncé avoir réparé des diesels de secours sur quatre réacteurs nucléaires après la découverte de nouveaux défauts, comme Montel l’avait rapporté.

Les diesels de secours assurent l’alimentation électrique de certains équipements de sûreté des réacteurs en cas de perte des alimentations externes.

Problèmes de vannes
Par ailleurs, en septembre et novembre, EDF a déclaré des défauts de résistance sismique sur la télécommande de certaines vannes du système de secours de onze réacteurs, a annoncé l'ASN dans un communiqué distinct.

Ces défauts concernent Blayais 1 (910 MW), Bugey 4 (880 MW), Civaux 1 (1 495 MW), Cattenom 1, 2, 3 (1 300 MW chacun), Golfech 1 (1 310 MW), 2, Nogent 1, 2 (1 310 MW chacun) et Penly 1 (1 330 MW).

Les événements ont tous été classés 0 sauf pour Civaux 1, considéré de niveau 1 car une défaillance des commandes déportées de ce réacteur « aurait pu conduire à remettre en cause la capacité de l’exploitant à gérer une situation accidentelle », selon l'ASN.

EDF a réparé une partie des défauts mais elle doit encore réaliser des contrôles sur les réacteurs de la centrale du Bugey lors de l'arrêt en cours de l'unité 4 et de celui, à venir, de la tranche 5, a ajouté l’Autorité.

Share this article on:

URL copied!

English newswire snapshot

Montel utilise des cookies pour améliorer ce site Web. En continuant à utiliser notre site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus sur les cookies et notre politique de confidentialité.