Montel Logo

    Sélectionnez votre langue préférée:

  • * L'édition turque de Montel-Foreks nécessite un accès ou un abonnement d'essai séparé.

Clair

TECHNICAL DIFFICULTIES

Login to Montel Online is currently not available. We apologize for the inconvenience and are working to solve the problem.

Total veut doubler ses ventes de GNL à 70mt/an d'ici 2030

GazRenouvelablesGNL

01 Oct 2020 08:20

Paris

01 Oct 2020 08:20

(Montel) Le groupe énergétique français Total vise le doublement de ses ventes de gaz naturel liquéfié (GNL) au cours des dix prochaines années, à 70 millions de tonnes par an, dans un contexte de demande mondiale accrue pour ce combustible, a déclaré son PDG mercredi soir.

Les ventes de GNL devraient atteindre 50mt/an d'ici 2025, contre 35mt/an actuellement, a déclaré Patrick Pouyanné lors d'une conférence avec les investisseurs sur la stratégie de la firme à l'horizon 2030.

« Le GNL est au cœur de notre ambition [...] Il y a de fortes raisons pour que le gaz remplace le charbon dans la transition énergétique », a-t-il affirmé.

« Ce marché [du GNL] a connu une croissance de plus de 10% par an au cours des cinq dernières années », a-t-il expliqué, notant une progression du marché de 7% au cours des six premiers mois de cette année malgré la pandémie de coronavirus. En août, la demande de GNL de la Chine a augmenté de 12%, a-t-il dit.

« En raison de la pandémie, de nombreux projets [de GNL] sont retardés d'un, voire deux ans […] et cela signifie qu'il y aura un resserrement de l'offre d'ici 2024, 2025, voire 2023 », a ajouté M. Pouyanné.

« Cela profitera à Total car nous avons sanctionné des projets l'année dernière et nous sommes mieux placés pour profiter de cette évolution du marché du GNL ».

Les trois projets phares du groupe commenceraient à produire d'ici 2023-24 : le train 7 de Nigeria LNG (ajoutant 7,6mt/an aux 22mt/an existants), le projet Arctic LNG2 en Russie (19,8mt/an) et le projet Mozambique LNG (12,9mt/an).

Pas de rachat
« Total ne dépensera pas beaucoup en fusions-acquisitions pour acquérir des ressources de GNL dans les années à venir car nous avons déjà ce dont nous avons besoin entre nos mains », a ajouté M. Pouyanné, en précisant que le groupe préférait développer les usines existantes telle que Cameron LNG aux États-Unis.

Le groupe prévoit que le flux de trésorerie issue de sa branche GNL augmentera de 40% pour atteindre plus de USD 4 milliards en 2025, avec un prix moyen du pétrole de USD 50/b.

35 GW d'EnR d'ici 2030
En outre, Total prévoit d'augmenter de 50% ses investissements dans les énergies renouvelables et l'électricité d'ici 2030, de USD 2 à 3 milliards par an. Cela représente plus de 20% de ses investissements, car le groupe vise la neutralité carbone d'ici 2050, a-t-il dit.

Total vise une capacité renouvelable de 35 GW d'ici 2030, donsont déjà dans son portefeuille, et prévoit d'ajouter 10 GW par an par la suite.

Share this article on:

URL copied!

English newswire snapshot

Montel utilise des cookies pour améliorer ce site Web. En continuant à utiliser notre site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus sur les cookies et notre politique de confidentialité.