Montel Logo

    Sélectionnez votre langue préférée:

  • * L'édition turque de Montel-Foreks nécessite un accès ou un abonnement d'essai séparé.

Clair

TECHNICAL DIFFICULTIES

Login to Montel Online is currently not available. We apologize for the inconvenience and are working to solve the problem.

Seuls deux réacteurs belges peuvent être prolongés – rapport

ElectricitéRemit

23 Jun 2020 08:47

Montel article image

Oslo

23 Jun 2020 08:47

(Montel) Les réacteurs Doel 4 et Tihange 3 (1 GW chacun) sont les seuls des sept réacteurs opérationnels en Belgique à répondre aux nouveaux critères imposés par l'autorité de sûreté du pays, une condition préalable à la prolongation de leur durée de vie, a rapporté le quotidien belge « L’Echo ». 

Les critères de sûreté, développés à la suite de la catastrophe de Fukushima au Japon en 2011 par l'Association des autorités de sûreté nucléaire des pays d'Europe de l'Ouest (WENRA), exigent que les réacteurs soient en mesure de résister au crash d’un avion commercial ou militaire, a indiqué le média en fin de journée lundi.

Les réacteurs belges Doel 3 et 4 ainsi que Tihange 2 et 3 (1 GW chacun) sont en mesure de résister à un tel incident, a-t-il fait savoir.

Néanmoins, les cuves des réacteurs Doel 3 et Tihange 2 ont été fragilisées par des fissures, compromettant leur prolongation, a ajouté le quotidien.

Electrabel, l'unité belge du groupe français Engie qui exploite les sept réacteurs belges a demandé au gouvernement de prolonger de 20 ans la durée de vie de deux ou trois unités après 2025, date à laquelle le dernier des sept réacteurs du pays devait fermer.

Share this article on:

URL copied!

English newswire snapshot

Montel utilise des cookies pour améliorer ce site Web. En continuant à utiliser notre site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus sur les cookies et notre politique de confidentialité.