Montel Logo

    Sélectionnez votre langue préférée:

  • * L'édition turque de Montel-Foreks nécessite un accès ou un abonnement d'essai séparé.

Clair

TECHNICAL DIFFICULTIES

Login to Montel Online is currently not available. We apologize for the inconvenience and are working to solve the problem.

Coronavirus: EDF suspend la maintenance à Flamanville

ElectricitéRemit

16 Mar 2020 13:05

Paris

16 Mar 2020 13:05

(Montel) EDF a suspendu les travaux de maintenance sur les réacteurs nucléaires 1 et 2 de sa centrale normande Flamanville (2,7 GW) en raison de la présence d’un foyer de coronavirus dans le Cotentin, a déclaré à Montel un porte-parole de l’entreprise.

« Les travaux de maintenance sont suspendus », a-t-il dit. « EDF a activé aujourd’hui la phase deux du plan de continuité d’activité pour la centrale de Flamanville. Ne viennent que les gens indispensables. »

Il a refusé de dire si cela entraînerait un report du redémarrage des deux unités, actuellement prévu pour le 31 mai. Les réacteurs 1 et 2 de Flamanville ont été arrêtés les 18 septembre et 10 janvier 2019, respectivement.

« Nous avons décidé de ne garder sur la centrale de Flamanville que les équipes de conduite des réacteurs, de protection du site – en cas d’acte de malveillance –, les ingénieurs de la sûreté, et le personnel en charge de la surveillance de l’environnement », soit « une centaine de personnes contre environ 800 habituellement », a précisé le porte-parole.

EDF a enclenché la semaine dernière la première des trois phases de son plan de continuité d’activité qui doit lui permettre de maintenir la production d'électricité pendant douze semaines avec une réduction de 25% des effectifs et, en cas de pic de l'épidémie, pendant deux à trois semaines avec un effectif diminué de 40%.

Le plan est déclenché centrale par centrale et seule Flamanville est entrée en phase deux à ce jour, a souligné le porte-parole.

EPR de Flamanville
Par ailleurs, « le chantier de l’EPR de Flamanville n’est pas suspendu mais une décroissance des activités est prévue dans les prochains jours », a-t-il ajouté.

Il a également refusé de dire si cela entraînerait un nouveau retard dans le démarrage du réacteur de nouvelle génération, prévu pour 2023 au plus tôt.

Share this article on:

URL copied!

English newswire snapshot

Montel utilise des cookies pour améliorer ce site Web. En continuant à utiliser notre site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus sur les cookies et notre politique de confidentialité.