Montel Logo

    Sélectionnez votre langue préférée:

  • * L'édition turque de Montel-Foreks nécessite un accès ou un abonnement d'essai séparé.

Clair

Technical maintainance

Montel Online is currently unavailable due to technical maintenance.

Accord probable Russie-Ukraine sur le gaz – analyste

Gaz

26 Sept 2019 14:47

Berlin

26 Sept 2019 14:47

(Montel) La Russie et l'Ukraine vont « probablement » trouver un accord sur le transit du gaz russe d’ici la fin de l’année, ce qui fera baisser les prix européens, a déclaré une analyste jeudi.

L’incertitude quant à un accord sur le transit se traduit actuellement par une prime de risque sur les prix pour l’hiver mais le marché est si bien approvisionné que le risque de déficit est très faible, a affirmé Jane Rangel, d’Energy Aspects, lors de l’Energy Day de Montel en Autriche.

« Notre scénario de base reste qu'ils parviennent à un accord – et qu’il y aura du transit par l’Ukraine cet hiver. »

Compromis ?
La situation politique actuelle est plutôt favorable à un compromis entre l’Ukraine et la Russie, bien que les dernières discussions n’aient pas abouti et que de nouvelles négociations soient prévues le mois prochain.

La situation fait écho aux négociations précédentes et aux crises de 2006 et 2009, quand l’absence d’accord avait entraîné un arrêt des importations de gaz russe en Europe. Plus d’un tiers des exportations de gaz de la Russie vers l’Union européenne passent par l’Ukraine, or l’accord de transit actuel, d’une durée de 10 ans, expire à la fin de l’année.

« Si l’on regarde ce qui se passe avec Nord Stream 2 actuellement, il est possible que cela serve de moyen de pression pour arriver à un accord. Gazprom veut que ce gazoduc soit mis en service », a encore déclaré Mme Rangel, faisant référence au fait que le Danemark bloque l’achèvement du pipeline destiné à l’approvisionnement de l'Europe en demandant une évaluation environnementale.

Le risque d’un scénario de « non-accord » dans les négociations entre l'Ukraine et la Russie demeure toutefois, ce qui grèverait l’offre de gaz d’environ 21 milliards de mètres cubes, a ajouté l’analyste.

Cependant, « même si le transit du gaz par l’Ukraine s’arrêtait, [le marché] ne serait pas aussi serré que l'hiver dernier », a déclaré Jane Rangel, dans la mesure où les niveaux de stockage sont élevés.

En outre, la Cour européenne de justice a récemment ordonné à Gazprom de limiter son utilisation du gazoduc Opal, qui relie Nord Stream en Allemagne à la République tchèque, à environ 12,7 Gm3 par an.

Gazprom y perdrait environ 9 milliards de m3 de la capacité qu’il utilisait sur Opal, mais le géant gazier russe pourrait en remplacer une partie en passant par d’autres voies, dont l’Ukraine, a déclaré Mme Rangel.

Surabondance de gaz
Par conséquent, la situation de l’offre semble très prometteuse cet hiver, ce qui pourrait prolonger la surabondance de gaz et freiner les prix en hiver, stimulant ainsi le basculement du charbon vers le gaz, a-t-elle ajouté.

D’ici la fin de l’hiver, l'Europe devrait disposer de stocks de gaz supérieurs de 12 Gm3 par rapport à la même époque l’an dernier, plus 3 Gm3 en Ukraine, selon Energy Aspects.

L'offre norvégienne devrait être supérieure d’ »au moins » 1 Gm3 par rapport à l'hiver dernier et l’Europe devrait recevoir environ 12 Gm3 de gaz naturel liquéfié (GNL) de plus, ajoute le cabinet.

En fin de compte, alors que l’offre de gaz naturel des Pays-Bas devrait décliner en raison de la réduction progressive de la production du gisement géant de Groningue et qu’il devrait y avoir moins de nominations de gaz russe, l'Europe devrait quand même terminer l'hiver avec des niveaux de stocks record, a-t-elle estimé.

Les stockages de la région devraient atteindre leur capacité maximale d'ici la semaine prochaine et les acteurs du marché ne devraient pas soutirer de gaz, sauf en l'absence d'accord entre l'Ukraine et la Russie, a-t-elle poursuivi.

Selon les dernières données de Gas Infrastructure Europe, les stockages européens sont remplis à 96,2%, en hausse d’environ 15 points de pourcentage sur un an.

Share this article on:

URL copied!

English newswire snapshot

Montel utilise des cookies pour améliorer ce site Web. En continuant à utiliser notre site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus sur les cookies et notre politique de confidentialité.